SUCRE, SEL ET VINAIGRE

Publié le par estaran

 

 

Les Mystères de la Vie

 

 

Inspiré par la voix intérieure spirituelle à Gottfried Mayerhofer

 



27. SUCRE, SEL ET VINAIGRE

 

Juin 1875

Vous voyez, Mes enfants, ici Je vous donne trois mots qui dénotent des choses que vous tous connaissez bien, bien que vous ne réussissiez pas à savoir le rôle que les substances mentionnées ci-dessus jouent dans la nature matérielle et encore moins ce qu'ils représentent également dans le sens spirituel.

Un nouveau domaine parmi les objets naturels de votre terre visible vous sera donné ou vous sera ouvert. Vous verrez et apprendrez à nouveau, comme si souvent auparavant, des qualités importantes souvent cachées dans des choses, qui, parce que vous les voyez chaque jour et les employez pour des besoins divers quotidiens, ne vous frappent pas comme étant importantes. Et ainsi avec ces trois choses, à savoir le sucre, le sel et le vinaigre, il sera donné une nouvelle preuve quant au combien le Spirituel est lié avec la matière, est exprimé par elle et y est contenu. Et vous pourrez même plus comprendre la mesure avec laquelle l'homme doit essayer de reconnaître la structure spirituelle du monde entier, et cette connaissance peut alors souvent le mener à une évaluation appropriée de Moi.

Regardez, le sucre et son jus sont trouvés partout dans le royaume des plantes et sont présents aussi dans le règne animal et même dans l'organisme humain.

Le jus de sucre, ou le jus doux qui réveille d'habitude une sensation plaisante quand on l'aime, est si largement distribué dans la nature qu'il n'est là presque aucune créature vivante qui ne serait pas consciente de ses agréments.

Les nombreuses plantes qui dans leur structure possèdent la capacité de tirer la substance sucrée du sol dans lequel elles grandissent, sont à leur tour les auxiliaires principaux de beaucoup d'animaux qui prennent, consomment et traitent la substance sucrée ainsi préparée par des fleurs ou des fruits pour leur propre nourriture.

Dans les fruits, et dans les premiers temps, même dans le peu de médicaments connus de l'humanité, les produits alimentaires sucrés ont joué un rôle prédominant tandis que de nos jours, avec le déclin de la race humaine, ils ont été remplacés par des poisons.

Le sirop ou les substances sucrées étaient les égaliseurs dans des maladies, des remèdes pour soulager qui, en effet, ont adouci la vie matérielle de la plupart des créatures vivantes, y compris l'homme, bien sûr tant qu'elles ont été employées dans la modération ou selon certaines règles. Car ni l'homme ni l'animal ne peuvent vivre exclusivement avec des substances sucrées.

Puisque vous voyez maintenant que le sirop, industriellement extrait des substances végétales et sous la forme cristallisée, mélangé avec vos produits alimentaires, a gagné une importance si extraordinaire, que la question suivante surgit naturellement, à savoir : "Pourquoi c'est précisément ce jus doux, appelé le sucre, qui cause un agrément si plaisant quand on le mange ou qu’on le boit ? Car il y a sûrement en abondance d'autres substances qui, prises dans tous les royaumes de la nature, sont employées pour notre nourriture et qui pourrait peut-être le rendre inutile, tandis que l'absence de jus de sucre rendrait beaucoup de produits alimentaires tout à fait durs à avaler."

Bien Je réponds avec une autre question : "Qu'est ce que le sucre dans le sens spirituel ?" Par la réponse à cela vous trouverez aussi la réponse à la susdite question ; cette fois vous connaîtrez le fondement sur lequel toutes ces expériences matérielles, ces désirs et ces appétits sont basés, vous comprendrez facilement pourquoi les produits alimentaires et les boissons adoucies avec le sucre sont si agréables pour vous.

Vous voyez, le sucre dans sa correspondance spirituelle représente dans la création matérielle - l'amour!

Là où l'amour est simplement l'effort pour réveiller, supporter et propager des sensations plaisantes, le sucre, comme un additif à d'autres choses, est le médiateur principal dans la fabrication de beaucoup de substances savoureuses.

L'amour sous chacune de ses formes peut et doit adoucir la condition des gens et cela est également fait aussi par le sucre.

L'amour atténue tous les sentiments durs et verse le baume sur les blessures ouvertes. Il console, calme, égalise et rend supportables beaucoup de choses, qui sembleraient autrement insupportables.

L'amour est et était, la pensée fondamentale de la création, le pilier fondamental de Mon propre Moi, le facteur principal dans le fait de rendre l'homme vraiment homme.

Sans amour, le monde serait un chaos, un conglomérat sans lois de substances et d'éléments, dans une guerre constante de destruction, l'un envers l'autre.

Donc, l'amour, étant la puissance spirituelle la plus haute, est aussi le facteur le plus puissant dans un sens matériel. L'âme de l'homme et, à un certain degré aussi celle de l'animal, a été dotée avec des facultés lui permettant de sentir et de saisir l'amour et de le chercher toujours. De la même manière dans le monde entier le sucre, ou le bonbon à la sensation plaisante donné à une créature vivante avec le plaisir des produits de la terre, est le facteur principal dans l'adoucissement et le fait qui rend plaisante la vie matérielle végétative. Et cette conscience plaisante communiquée à votre palais correspond à l'amour, de même que c'est seulement avec la douceur que l'on accommode affectueusement tout ce qui est faux et amer. Ce que vous voyez dans le sucre, comme étant ce jus naturel ou artificiellement fabriqué et cristallisé, est le facteur qui correspond métaphoriquement à l'amour et à la sphère de laquelle personne ne peut s'échapper. Car son effet doux recherche tout ce qui est vivant, et crée un plaisir, qui quand il est bu à petits coups, laisse celui qui le boit oublier facilement tout le reste, de même que pendant la sensation d'amour.

Mais qui prépare cette délicieuse substance sucrée pour vous ? Qui la bichonne pour l'extraire de la terre sombre ? Qui recommande vivement aux plantes et aux animaux de la chercher et de la prendre ?

C'est le rayon de soleil, la lumière, comme un influx de Mon amour divin, que Je laisse se déverser dans le monde infini pour le plaisir, le plaisir et la vie de tout ce que J'ai créé. Ainsi toute la vie peut voir Ma création dans la lumière et reconnaître l'amour comme le transporteur de cette lumière. Une lumière qui à travers des distances d'éons de kilomètres communique sa puissance, stimulant, créant, soutenant toutes choses et les contraignant de ce fait à la transformation et au progrès spirituel.

Quelle est cette lumière qui, comme l'amour, est spirituellement ce que le sucre est métaphoriquement dans la sphère matérielle. Les mots doux d'amour infini ou les doux rayons de lumière qui réchauffent, ou le goût agréablement doux des fruits, veulent dire tous la même chose. "Amour" ce grand mot est appelé l'amour, comme le Créateur l'avait quand Il a créé tout cela; l'amour a infusé dans le créé et l'amour, a été extrait par la lumière du soleil ou lumière d'amour comme le sucre juteux l'est de la terre rigide. Elle est censée communiquer à celui qui aime les produits de la terre le même plaisir, le même goût qu'un mot d'amour, qu'un chaud rayon de soleil qui éveille l'émotion, comme quand l'un ou l'autre rencontre des animaux ou des gens.

Ainsi, Mes enfants, laissez le sucre doux vous apprendre que vous, qui êtes fait d'éléments d'amour, devez d'abord chercher instinctivement les belles choses dans la nature. Et que, deuxièmement, quand vous mangez des fruits doux ou employez le sucre mélangé avec des boissons pour étancher votre soif, c'est toujours seulement l'amour. L'amour, qui sous des milliers de formes demande, effectue et fait tout son possible pour effectuer la même chose que celle contenue dans le mot, qui est la base fondamentale de Ma création, "Que cela soit ", et le mot "Que la lumière soit", parce que la lumière signifie l'amour. Et par ces enseignements que Je vous donne, Je veux allumer la lumière dans vos cœurs pour qu'ils puissent reconnaître leur propre monde de lumière. Alors ils apprendront à comprendre que le grand Créateur peut être trouvé même dans le plus insignifiant, dans la plupart des choses banales et qu'un cœur capable d'amour et désireux de chercher le Père, l'Amour personnifié, peut le trouver, si la lumière, un œil ouvert et une compréhension de la création entière vont la main dans la main.

Maintenant vous avez la signification spirituelle du sucre, ce quelle est, comment vous devez la considérerez si vous voulez Me comprendre. Maintenant nous passerons au deuxième article, le sel, qui, quant au goût est exactement l'opposé du sucre et essayons aussi ici de découvrir ce qui est spirituellement derrière cela et comment exploiter au mieux son effet et également son existence. Alors vous Me reconnaîtrez de nouveau comme votre Père et le grand Créateur de la grande nature aussi dans ce minéral.

Tout d'abord avec ces questions logiques, considérons le sel simplement : comment nous apparaît-il, où est-il trouvé et pourquoi est-il essentiel?

Vous voyez, il y a des sels divers et, de même que le sucre, il est diligemment recherché, le sel est recherché particulièrement par des animaux et par les hommes, car sans cela, beaucoup de choses seraient fades, en particulier quand, dans la préparation des aliments dans vos cuisines vous enlevez, en les cuisinant, les sels contenus dans les substances crues en exposant ce dernier aux processus chimiques. Ces sels doivent bien sûr être remplacés par d'autres sels, autrement dit avec votre sel de cuisine.

Le sel est contenu dans presque toutes les parties de la matière. Le sel existe comme un minéral et aussi les fruits et les plantes le contiennent. Même le sucre contient du sel et il y en a dans le sang et dans l'estomac de beaucoup de créatures vivantes, où le sel est un élément principal.

Ainsi la question surgit comme auparavant : "d'où vient ce désir, cette sollicitation inéluctable pour le sel ?" Regardez, aussi ici, comme avec le sucre, l'explication spirituelle élucide la présence de sel dans la matière.

"Les sels" correspondent à ce que la "vie" est dans l'univers. Ils sont des stimulateurs, ce qui signifie qu'ils sont des catalyseurs dans le processus de création, de soutien, et de perfectionnement. Ainsi le sel est l'élément correspondant qui donne naissance à la vie, la développe et la mène graduellement aux niveaux les plus hauts.

Donc, le sel est recherché comme un stimulant, et par l'animal et par l'homme. Il est trouvé dans les tunnels de la terre, où ces dépôts représentent l'entrepôt pour les excédents existant. Cet excédent dans l'intérieur de la terre peut alors servir pour satisfaire le besoin du monde extérieur.

De même que Mon amour est la puissance qui harmonise tout, la vie a le pouvoir de tout animer, de stimuler ce qui a été créé par l'amour, le forçant à la perfection, afin de le remettre après des transformations répétées à la place d'où il était parti.

Donc, dans la mer, le sel en tant que stimulant principal est abondant encore aujourd'hui. Car l'élément eau (en tant que vapeur condensée) a été et sera toujours, la mère de tout solide.

Ma parole puissante "Que cela soit", désignant la vie, a créé cette forte envie éternelle, qui incite vivement la matière et les créatures vivantes d'achever leur mission, leur cycle de développement.

Le sel est un stimulant, comme l'est le suc gastrique; dans la vie humaine, le sel est dans un sens spirituel, en conflit avec le monde et avec les propres passions de l'homme. Les adversités, les désastres sont le sel de la vie, qui est nécessaire et sans lequel la vie n'aurait aucune fascination, de même que l'alimentation serait exempte de goût sans le sel.

Ce qui incite ou stimule les organes dans un organisme pour qu'ils accomplissent plus facilement leurs fonctions, est le sel spirituel de l'adversité, qui renforce l'esprit et les âmes et leur permet d'exécuter des choses plus grandes et réaliser plus facilement leur perfection prescrite.

Et cette incitation, cette stimulation est la vie.

L'amour ne peut pas se manifester sans la vie, car l'amour veut voir l'effet de son énergie et ne veut pas avoir mis en œuvre tous ses moyens sans un résultat. L'amour exige un contre-amour et pour réaliser cela, le mouvement ou l'action ou la force vitale est exigé pour que les demandes de l'amour créatif puissent être accomplies.

C'est le but des sels dans la matière. Ils animent la vie, aident la matière inerte à progresser, ayant en vue le mode fondamental de la création entière, où la vie est le but principal et l'amour sa base fondamentale.

Ainsi vous voyez, Mes enfants, comment un élément insignifiant, bien connu de vous tous, employé quotidiennement et élucidé dans sa correspondance spirituelle, peut devenir un facteur important dans la création entière élémentaire et prendre une importance que vous étiez incapables d'imaginer.

Le sel comme un remède est également salutaire quand il est employé dans la mesure juste. Il supporte le mouvement essentiel dans les organes du corps humain et des animaux, en tant que "le sel de vie", ou autrement dit, que les circonstances temporelles augmentent l'activité et la force essentielle des âmes.

Ainsi ces deux facteurs, qui signifient l'amour comme le sucre, et la vie comme le sel, ont aidé plus en cela le monde qui, une fois, a été créé par Moi et avait déjà dans ses premiers principes fondamentaux les germes de l'éternité. Car tout surgit, existe et se transforme par l'auto-développement.

Et maintenant, ce qui manque toujours est le dernier des mots mentionnés ci-dessus, à savoir "le vinaigre", sa signification dans la vie matérielle, son utilisation et sa correspondance spirituelle.

Maintenant aussi commençons, comme les fois précédentes, par définir ses qualités comme "vinaigre" et nous découvrirons automatiquement alors son but et plus loin son emploi.

Bien, qu'est-ce que le vinaigre ou, comme les chimistes l'appellent, "Oxos", dont est tirée "l'oxydation". Car vous ne devez pas seulement considérer le vinaigre comme la substance acide que vous employez dans la cuisine et dans les boissons. Vous devez étendre ce mot pour qu'il soit l'expression générale de la substance acide dans toute la matière. Là, avec "l'oxydation" etc., vous tombez sur ces substances qui, en se combinant avec d'autres substances, produise une oxydation, un effet de transformation.

"L'acidification", ou l'oxydation, n'est en réalité rien d'autre, que le processus par lequel une chose ou une substance atteint un tournant où il passe sous d'autres formes ou sous d'autres structures par suite de l'influence du sel.

De cette manière commence la rupture en d'autres éléments qui dès lors, débarrassés de leur ancienne association, pourront entrer dans d'autres combinaisons mutuelles.

Même votre vinaigre de table n'est rien d'autre qu'un vin cassé, qui était autrefois différemment arrangé. Et donc l'oxydation est cette forme dans laquelle la transformation a été effectuée où toutes les parties chimiques peuvent et doivent entrer dans d'autres composés.

Ce processus, qui se passe incessamment dans toute la nature, correspond à ce qui, dans la nature, est appelé l'oxydation et dans sa forme spirituelle est considérée comme le progrès, qu'il est vraiment. Car la rupture est un moyen pour commencer autre chose car dans tout l'univers rien n'est permanent ; de même la formation ou le développement dans une forme ne peut seulement résulter que de la rupture de l'ancienne.

Le progrès, ou la perfection, est le grand mot sans lequel Ma création ne pourrait pas exister. Là aussi le passage à quelque chose de neuf caractérise le progrès. Les heures, les minutes et les secondes se succèdent et des millions de produits de par le monde meurent avec eux. Et par leur passage par la mort une nouvelle récolte germe, un nouveau fruit est produit et tout continue depuis la mère jusqu'au Spirituel, sa destination finale, d'abord dans Mon royaume de l'esprit et ensuite jusqu'à Moi-même.

Vous voyez : L'amour a créé le monde, la vie le supporte et le progrès, en épurant toujours la contrainte créée, ramène de nouveau vers l'Amour ce que ce dernier a une fois fait sortir enchaîné et voit maintenant revenir librement.

Cela s'applique au monde non organique et au monde organique. Sucré et doux en sont les premiers commencements, qui comme le sel, ou la vie, doivent stimuler cette dernière pour qu'elle ne puisse pas perdre son énergie. Et l'oxydation ininterrompue qui est le résultat de la stimulation produite par le sel au travers des ruptures, transporte les substances élémentaires d'un niveau vers un autre, plus haut, plus pur, avec des composés plus importants. Finalement, le matériel, de plus en plus spiritualisé, atteignant par là une enveloppe plus subtile, fusionne de plus en plus avec le spirituel, jusqu'à ce que la matière collective de l'univers entier, spiritualisé, entre dans de nouvelles combinaisons, où l'amour comme le bonheur ou la douceur devient toujours plus fort. Alors la vie, ou le sel, s'intensifie et progresse encore plus, et l'oxydation s'en trouvant facilitée, provoquera la transformation. Et cela, doucement, sans faire sentir de stimulus, établira un bonheur éternel qui débouchera sur la béatitude, la vie est un ravissement et le progrès un état qu'un être humain vivant dans son enveloppe physique ne peut pas imaginer. Car même les esprits les plus hauts ont la connaissance anticipée et comprennent qu'au-delà d'eux il y a une sphère énorme s'étendant d'eux jusqu’à Moi. Là, des créations innombrables auront lieu pour toujours. Et, dans le progrès continu qui augmente le plaisir et agrandit la perspective des yeux spirituels, ils donneront plus que la preuve adéquate à chaque âme-esprit sensible quant à ce qu'est l'infini, ce qu'est l'amour le plus haut, ce qu'est la vie la plus profonde et ce qu'est vraiment le progrès éternel. Là aussi, comme dans le matériel grossier, quelque chose de spirituel, et hors du Spirituel quelque chose de divin peut apparaître, qui, en passant de nouveau par les mêmes phases, trouvera à chaque pas dans l'infini l'empreinte du Dieu infini dans Son amour infini!

Donc, vous aussi, Mes enfants bien-aimés, qui, sur votre petit monde, êtes déjà entourés par des millions de miracles, où chaque minute, chaque seconde pourrait vous le témoigner, essayez de comprendre cet amour de votre Père, cette vie divine qui à chaque minute se manifeste dans tous les êtres. Comprenez le progrès, ce processus d'oxydation éternel, comme sorti du premier acte d'amour par la lumière et la chaleur, ou par les sels et les oxydes, car même dans la nature apparemment morte, le cours éternel de la loi s'accomplit. Une loi qui propulse inexorablement les mondes dans l'espace vide, où le grand processus de l'amour, de la vie et de l'oxydation par le mouvement en avant et la rotation autour de leur propre axe les affecte de même. Comment, dans les intestins de votre terre, les métaux et les sortes de sol, tous les éléments chimiques différents, placés là par l'amour, préparés par le sel, en tant que vie, pour l'oxydation ou pour le progrès, prennent-ils le même cours décrété conformément à la loi. Comment dans la vie humaine spirituellement et entièrement consciente, l'amour est-il stimulé dans le travail et dans la vie. Et finalement, comment la séparation ou la subordination du matériel au Spirituel parvient-elle au même processus de développement, lequel un jour transformera l'homme en un grand esprit. Comment les sels et l'oxydation produisent-ils une plante à partir d'une pierre grossière, un animal à partir d'une plante et à partir d'un animal l'ultime produit de la création de cette terre, à savoir l'homme. Comment ce dernier membre de la création matérielle, un habitant de deux mondes, ayant passé au travers des processus de l'ordre matériel et spirituel sur ce monde, entre-t-il ensuite dans un royaume de l'esprit. Et où, bien que ses sens raffinés contemplent des choses que son cœur ne peut pas imaginer à présent, il sera aussi confronté avec des situations et des demandes qui attendent de lui qu'il résolve des tâches tout à fait différentes de celles qu'il était habitué à faire.

Là aussi, "le sucre, le sel et le vinaigre" existent. Cependant, le sucre, quoique plus doux que toute autre chose terrestre, peut seulement être vaincu quand, par la fermentation acétique ou acide (ou l'oxydation), la vie en tant que stimulant ou "le sel" en a augmenté l'activité. Cela permet à l'âme pure de vivre dans ces sphères où des processus d'oxydation meilleurs sont possibles. Ceux-ci communiquent aussi un amour plus sublime et plus intensif à celui qui, stimulé par le sel de la vie spirituelle, a supporté sa propre "oxydation" et en est revenu épuré par l'amour et plus haut, conformément à la récompense impartie par l'amour, pour que l'on puisse donner la couronne au vainqueur.

Oh, si vous saviez ce qui vous attend, si vous saviez comment cela peut être réalisé et quel bonheur, quel ravissement peut toujours être éprouvé là, mais pas, comme ici sur la terre, seulement dans des moments passagers, vous feriez tout votre possible pour vous assurer que vous arrivez là bien préparé, au passage de la frontière entre la matière et l'esprit, à partir d'où le progrès est facile et doux, quand il est seulement guidé par l'amour!

Vous voyez, ce serait un effort vain de vous décrire les espaces énormes de la création, les grandes pensées créatrices, les grandes lois et processus qui régissent la création des mondes, et pour vous de Me comprendre au travers de cela. Au mieux vous tomberiez devant Moi de saisissement, car le monde est trop énorme pour vous qui êtes si petits, pour saisir ses distances, son immensité. Cependant, pour l'accomplissement du but il est beaucoup plus facile de vous rendre perceptible Ma grandeur, Mon amour, Ma patience et Mon humilité dans Ma proximité avec vous, au travers de choses souvent insignifiantes. D'abord vous devez voir que J'ai arrangé, à côté des grands complexes cosmiques et solaires, les choses les plus insignifiantes d'une telle façon qu'elles reflètent la même pensée divine qui vous stupéfie aussi dans le ciel étoilé. Seulement alors vous vous rendez compte que Dieu doit être quelque chose de différent, de sublime, de plus grand, parce que pour Lui, tout est également important, du ver le plus petit au monde solaire le plus grand. Et partout il y a Son amour, Sa vie implantée dans tout, et Sa forte envie vers le progrès est implicite dès le premier acte de création. Toute chose est incitée à progresser d'un niveau à un autre. Finalement, dans le royaume de l'esprit du grand Au-delà seront révélés à l'homme, grâce à d'autres lois d'amour et de vie, à d'autres lois de progrès, ce sucre, ce sel et ce vinaigre; autrement dit l'amour, la vie et le progrès ne finiront jamais, tant que Dieu avec Son amour et Sa lumière, éclairera et réchauffera la création et la stimulera pour la tirer vers Lui.

Acceptez ce grand enseignement de ces trois petits mots comme preuve de Mon amour, un amour qui, en contraste avec le vôtre, sait seulement oublier, pardonner et récompenser.

Sachez donc que J'ai peu pour oublier et pour pardonner, mais beaucoup pour récompenser et une fois que ces trois mots cités dans le titre auront accompli leur signification pendant le cours de votre vie, vous serez dans la béatitude et dans l'abondance. Amen.

Commenter cet article