LE VERBE

Publié le par estaran

Les Mystères de la Vie

 

 

Inspiré par la voix intérieure spirituelle à Gottfried Mayerhofer

 


25. LE VERBE

 

14 novembre 1873

Voici un titre simple et pourtant si important, si plein de profondeur, que vous en serez stupéfié; car la création entière a surgi par la Parole et même maintenant chaque mot est l'initiateur d'une entrée dans l'existence autrement dit d'une création. La suite élucidera pour vous comment vous devez comprendre cela.

Pour en saisir la signification dans le sens le plus profond, nous devons tout d'abord expliquer : "qu'est-ce que la parole ?"; car sans une base sûre, sans la conscience claire de ce que l'on veut en réalité expliquer, aucun résultat raisonnable ne peut germer du concept en question.

Donc, pour vous l’expliquer en quelques mots, "la parole" n'est rien d'autre, qu'une pensée incarnée qui, développée dans un concept, se manifeste seulement comme un ordre et pour cette très bonne raison est un acte de création. Elle comprend aussi la trinité, comme cela est évident dans toutes les créations, à savoir l'esprit, l'âme et le corps, en correspondance avec la pensée, le concept et le verbe.

De même que dans toute chose créée, une âme demeure toujours, comme la marque de Mon Verbe, bien que pas toujours avec une pleine prise de conscience de soi-même, mais qui, guidée par Mon Esprit, forme, supporte et change la matière, la parole est le concept incarné, créé par la pensée.

Dans la création il y avait d'abord l'esprit, ce qui signifie Mon Esprit, qui a assigné à chaque chose sa stabilité intérieure, son temps et sa transformation.

Cet esprit est son âme, qui, conformément aux lois primordiales, la forme, la supporte et, en la détruisant de nouveau la perfectionne et la spiritualise et la conduit sur le chemin du retour à nouveau vers Moi, l'Esprit Primordial.

Ainsi la pensée est le principe incitatif qui forme un concept. Ce concept prend seulement une forme substantielle et une signification grâce au verbe, devenant ainsi le signe visible d'une création invisible.

Et de même que Ma pensée divine, se manifestant comme l'idée créatrice ou comme concept, reçoit, seulement dans le monde visible, une fine enveloppe, c'est seulement grâce à ce dernier acte que toute chose créée, pensée et comprise, prise séparément, est un tout dans un tout, mais cependant existe individuellement.

C'est seulement grâce à cette explication "du verbe", que cela trouve sa signification parce que le mot isolé est aussi quelque chose de séparé mais cependant connecté avec le monde entier de l'esprit. En soi il constitue, selon l'expression d'une pensée ou d'un concept, quelque chose de différent, unique quant à sa profondeur ou sa sagesse et cependant un tout entrelacé avec tout ce qui est.

De même que dans la création une chose en influence un autre pour qu'aucune créature ou chose matériellement produite ne puisse échapper à cette influence, de même aucun "mot" n'est sans quelque succès, sans quelque effet sur les autres dans le monde de l'esprit. Car le mot est une création autonome, une incitation vers un produit spirituel de pensée et de concept, influençant tous les aspects de la création et, par l'utilisation du monde visible matériel, un signe matériellement visible d'une vie spirituelle.

Ainsi dans l'histoire de la création selon Moïse, il vous est dit que J'ai créé le monde par le Verbe.

Avec le mot : "Que cela soit!" J'ai mis à part toutes les parties d'esprit individuelles de Mon Être, leur impartissant leurs propres périodes de développement, leur processus initial, leur permanence et leurs transformations, pour qu'après une épreuve approfondie, elles puissent revenir vers Moi et Mon voisinage, épurées et perfectionnées. Là elles pourraient recommencer sur des niveaux plus hauts, au moyen des puissances spirituelles, une nouvelle vie d'errance et le perfectionnement d'elles-mêmes, ce qui, en les menant de plus en plus haut, ne viendra jamais à une fin parce que Moi, leur Créateur, suis de même infini.

Cependant, puisque Je suis infini, et en tant que Créateur, Je dois être ainsi, il est naturel que rien de ce qui a été créé ne puisse jamais être défectueux ou avoir des défauts, car la faute serait aussi infinie que le principe selon lequel cette chose a été créée.

Ainsi aucun objet créé par Moi n’est prévu, à proprement parler, en vue d'une amélioration ou d'un ennoblissement, mais certainement d'un processus de perfectionnement menant graduellement à des niveaux toujours plus hauts de développement, ce processus a déjà été programmé et a bien été planifié dans le premier embryon.

Ces attributs de Ma création en général et individuellement, exprimés matériellement, sont aussi répétés dans le spirituel aussi bien que dans la vie de l'âme. Car la pensée, le concept et par cela le verbe proféré a la même corrélation spirituelle, le même principe infaillible que Ma création en général. La seule différence se trouve dans le fait qu'une pensée fausse surgissant dans l'âme doit engendrer un concept faux et une parole fausse, tandis que Ma pensée, Mes concepts et Mes paroles doivent toujours ne créer seulement que le bien. Autrement dit, la pensée mauvaise ou fausse, par l'effet faux produit dans la parole et son résultat sur les autres, doit avoir inéluctablement, conformément à son origine, une conséquence mauvaise et fausse.

De tout ce qui est susmentionné vous voyez que les mots dans la bouche des gens ou des esprits sont aussi infaillibles que le Mien, seulement dans un sens différent, parce que la perfection de la vie l'âme ou de l'esprit des êtres créés ne peut pas être comparée à celle de Moi-même. Pour moi, en tant que Dieu, et l'Amour personnifié, Je peux seulement penser, agir et parler selon ces principes, tandis que l'esprit subalterne, qui est créé libre, peut penser, parler et agir avec ou sans sa volonté dans le sens contraire. Cependant, son comportement est déjà la conséquence naturelle d'une telle conduite, ce qui provoque l'énonciation du principe que celui qui viole Mes lois ne peut se plaindre d'en subir les conséquences, parce que la transgression de Mes lois provoque toujours sa propre punition. Tout cela en guise d'introduction pour vous montrer combien significatif et important il est, avant de prononcer un mot, de peser la réalité de ce que vous voulez exprimer; Car bien que la parole soit en votre pouvoir, son effet, sa sphère de conséquence est lointaine et au-delà de votre portée. Et chaque mot parlé ne vous appartient plus, mais appartient au monde entier de l'esprit et des âmes, qui s'étend à l'infini, où, continuant pour toujours à agir, il crée une chose bonne ou mauvaise, selon son origine.

Maintenant, Je dois aussi vous informer Comment et Où agit Mon influence sur votre chemin de vie, sans empiéter sur votre propre libre arbitre.

Je vous permets de penser et de parler; mais l'effet de la pensée incarnée, l'effet de la parole sur les autres, Je le réserve pour Moi. Car ici Je lie ensemble les rapports entre les âmes et les esprits, de sorte qu'aussi le mal que l'on projette doive servir un bon but, bien que souvent seulement d'une façon indirecte, comme vous l'exprimez quand vous dites : "Après l'expérience on devient prudent!"

Je ne prive pas le mot de son bon ou mauvais effet. J'arrange simplement les circonstances pour qu'elles rappellent à l'homme, ou bien de le saisir avec toute l'ardeur de l'amour et d'exécuter le mot bienfaisant, ou bien qu'au bon moment il prenne conscience du mal et agisse ensuite d'une telle façon qu'il sauvegarde sa propre individualité.

Donc, votre proverbe n'est pas faux quand vous dites : "L'homme pense, mais Dieu le guide." Oui, il en est bien ainsi, vous pouvez penser et aussi parler pour exprimer des pensées, comme vous le désirez; mais l'effet désiré du discours entrera dans Ma sphère parce que c'est une requête adressée à Mon monde des esprits, que vous essayez d'influencer avec "ce mot" et là J'ai aussi "Mon mot à dire."

De même que Je vous ai déjà décrit dans "le monde de la pensée" la grande sphère d'action et la vie active inhérente aux produits spirituels comme les pensées, Je vous passe ici la grande importance et les grandes conséquences d'une parole qui serait tout à fait à en dehors d'une réelle investigation dans la profondeur de chaque mot, ou du concept visiblement exprimé ou de la pensée qui y est contenue.

Donc, aspirez toujours à ces deux choses principales : premièrement, peser profondément vos mots quant au mal ou à l'avantage que vous pouvez ainsi causer et, deuxièmement, faites très attention au contenu ou à la signification d'un mot. Car "les mots" sont les transporteurs de puissances spirituelles qui cachent souvent beaucoup et montrent peu extérieurement.

Avec le mot, une création pleine de grandeur et de beauté a surgi à travers Moi. Avec un mot, parlé au bon moment et à sa juste place, vous pouvez étendre la lumière, faire le bien, pour que les anges les plus grands qui sont près de Moi sentent toujours une répercussion de la simple expression d'une âme qui M'aime.

Les paroles d'amour diffusent l'amour, la joie, le bonheur partout; les paroles de douleur, de haine ou d'envie font le contraire. Elles doivent avoir cet effet parce que le germe de cela est déjà inhérent à leur énonciation. Donc, efforcez-vous tout d'abord d'écouter Mes paroles, de prononcer seulement des mots contenant quelque chose de divin et censé avoir un bon effet et vous créerez la tranquillité et la paix en vous et autour de vous.

Je dois de nouveau citer un proverbe montrant que les expressions, qui ont surtout grandi sur un sol pur, n'échouent jamais à obtenir l'effet désiré et ce proverbe est : "Un bon mot trouve sa juste place." En effet, une bonne parole n'échouera jamais à produire même avec l'ennemi le plus mauvais, sinon exactement ce qui est désiré, au moins un effet similaire. C'est le pouvoir du contenu qui, ou bien vainc, ou bien désarme l'adversaire!

Considérez Mon enseignement que Je vous donne depuis des années; comme il est amical, combien choisies étaient Mes paroles, car, Je n'ai pas parlé et prêché juste pour les trois ans de Mon séjour sur la terre, mais Mon enseignement a été donné pour l'éternité.

Et bien que ces discours ne soient pas encore entièrement compris et saisis dans leur pleine signification, le germe du divin se trouve toujours en eux et aucune puissance n'est capable de détruire ce germe intérieur ou de le remplacer par quelque chose d'autre.

Mes paroles étaient, sont et resteront des transporteurs de lumière, des transporteurs de l'Amour qui est descendu du ciel afin de vous mener, petits habitants de la terre et de l’immense monde des esprits, de nouveau jusqu'au ciel.

Ainsi le mot, ce grain spirituel contenu dans la graine, contiendra toujours seulement ce qui est bon pour que, lorsqu'il tombe sur le bon sol, il puisse de nouveau apporter quelque chose de bon.

La parole est la graine de moutarde, qui, mise dans un bon sol, se développera en arbre de foi à l'ombre duquel les anges et les esprits, aussi bien que toutes les âmes, se réjouiront de la bénédiction céleste.

Saisissez de cette façon le concept d'un mot ainsi que la profondeur et les conséquences qui y sont inhérentes; et vous serez alors capables de régler et juger vos propres paroles et vous prendrez aussi plus de soin dans l'énonciation des mots une fois que vous aurez compris et saisi leur répercussion infinie dans sa pleine signification.

Une fois que vous pourrez clairement imaginer en quoi l'infini peut être caché dans un mot, vous serez mieux capables de comprendre comment Je pourrais créer un monde entier avec Un seul Mot.

Le but de cet enseignement que Je vous donne, était de vous prouver tout cela, de vous l'expliquer et d'attirer votre attention sur l'usage impropre fréquent que vous faites avec ce cadeau qu’est la parole. Alors vous pourrez de nouveau comprendre combien petits sont les commencements de beaucoup de grandes choses infinies dont la grandeur vous émerveille, n'en ayant pas considéré l'origine.

Ainsi lisez le premier chapitre par Mon Jean : "au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu et Dieu était le Verbe. En Lui était la vie et la vie était la lumière de l'homme. Et la lumière brille dans l'obscurité; mais l'obscurité ne l'a pas compris."

Pour cette raison chaque mot de Moi éclairera maintenant graduellement cette obscurité, ainsi que le cœur des hommes plongés dans l'ignorance, pour que finalement "l'obscurité" puisse comprendre la parole, qui était au commencement "le Verbe" avec Dieu et qui, par Dieu, c’est à dire Moi, vous a apporté la lumière et la vie, bien que la plupart des personnes ne l'ont pas compris et à ce jour ont rejeté cela dédaigneusement et avec mépris.

Au commencement était le Verbe et le Verbe restera pour toujours le Verbe.

Le Verbe était Dieu, ce qui signifie que le Verbe, à partir de l'amour, a créé un monde plein de grandes créations, matérielles et spirituelles, pour que le créé puissent se rendre compte que l'Amour ne peut pas être seul, mais qu'il doit avoir un objet auquel il peut prouver son amour et qui l'aimera à son tour et sera honoré à cause de son amour!

Une parole d'Amour a créé des mondes pleins de splendeur, pleins de gloire; une parole d'Amour pouvait seulement créer des esprits d'amour. Une parole d'Amour réveille l'amour, étant elle-même l'amour et ainsi chaque mot peut réveiller l'amour en vous.

Car l'Amour est le lien tout-puissant, qui lie des cœurs ensemble et qui est pleinement réjoui seulement quand l'objet aimé lui rend son propre amour.

De même que J'ai créé la Parole et le monde, vous créez votre monde spirituel autour de vous. L'amour est la vie, c'est la lumière de l'homme. La Lumière réchauffe et éclaire. Laissez donc vos paroles, en tant que mots d'amour, répandre toujours la chaleur, illuminer et étendre autour de vous l'amour et la vie, pour que l'effet du mot "amour" s'étende à l'infini comme une fois J'ai prononcé Ma propre première Parole de création qui, en répandant toujours l'amour et le bonheur, a pu unir les esprits, les âmes et les corps par ce doux lien. Alors la trinité de la création, la trinité du Mot aura un triple effet, elle spiritualisera la matière, anoblira les âmes et libérera l'Esprit divin pour qu'il puisse retourner, uni avec tous, à la place d'où il a été une fois extrait par "la Parole".

Donc laissez "le Mot", donner le bonheur et la joie partout comme un porteur de lumière et de vie, et être reçu par vous et communiqué à d'autres.

Pour saisir cela dans sa pleine mesure, voici un résumé bref : "Considérez le mot avant qu'il ne soit prononcé; car ses conséquences sont pour vous incalculables."

Ainsi vous vous épargneriez beaucoup d'heures tristes si vous deviez être amené à regretter une conversation impétueuse, qui vous condamnerait devant le tribunal de votre conscience.

Pour vous épargner cela, Je n'esquive aucun moyen pour vous faire comprendre de façons diverses que tout le visible est seulement d'importance mineure, le spirituel étant le transporteur unique, le sustentateur et le juge de tout ce qui existe.

Ainsi vous pouvez de nouveau mieux comprendre que dans un simple mot, aussi bien que dans une parole sérieuse, il y a toujours plus de signification que vous ne le pressentez souvent, et que les conséquences et la sphère d'action du mot, perdurant toujours, peuvent toujours vous rappeler votre propre responsabilité. Ainsi ne gaspillez pas une possession aussi précieuse que le discours et le langage à des choses inutiles, mais employez-les ensemble avec le temps passé seulement d'une façon telle qu'aucune minute ne soit perdue!

Vous êtes les enfants d'une éternité et d'un Dieu éternel et infini. Conduisez-vous en conséquence, de sorte qu’à travers chaque mot votre origine et votre avenir puisse briller à travers eux, et que le mot dans votre bouche, soit comme un transporteur de lumière et de vie, qu'il s'étende de même et trouve son écho dans des oreilles réceptives et des cœurs loyaux semblables "à un mot d'amour".

Au commencement était la Parole et la Parole était Moi! Ainsi aussi avec vous, la Parole signifiera votre Moi. Aucun mot faux ou mauvais ne passera vos lèvres pour qu’ils ne soient pas témoin que vous êtes les enfants de ce Créateur, qui a provoqué, une fois, une création à partir du chaos où, même l'atome le plus petit a été le témoin de Son amour et de Sa bonté.

C'est ainsi que votre conduite sera regardée dans le monde des esprits, quand un jour vous devrez expliquer pourquoi, où et comment vous n'avez parlé, de peur qu'un mot ne vous fasse rougir de honte, mais au lieu de cela vous pourrez prouver que, en vous rappelant Ma Parole, vous avez toujours bien choisi les vôtres et les avez employés pour l'avantage de l'humanité! Amen.

Publié dans LE VERBE

Commenter cet article