LA VIE COSMIQUE

Publié le par estaran

Les Mystères de la Vie

 

 

Inspiré par la voix intérieure spirituelle à Gottfried Mayerhofer

 



31. LA VIE COSMIQUE

 


14 juillet 1876

Je vous ai dit beaucoup de choses concernant la vie, Je vous ai montré dans des périodes diverses, comment elle se manifeste et ce qu'elle est en réalité. Cependant, il y a toujours quelque chose de plus à dire, à savoir, que cette vie, en tant qu'influx d'une puissance spirituelle, n'est en réalité rien d'autre, que le pouvoir de Ma volonté, qui se manifeste dans des millions de façons différentes.

En vue de vous présenter cette vie spirituelle et de vous désigner même plus clairement encore la différence entre l'esprit et la matière, ce message ayant pour titre "La Vie Cosmique" élucidera pour vous plus entièrement la vie spirituelle, généralement et aussi individuellement. Autrement dit, que c'est toujours le même principe, le même motif, qui, en commençant par l'atome d'éther le plus petit et en finissant avec l'esprit de l'ange le plus haut, est seulement Mon Moi divin qui se manifeste sur des niveaux divers et dans des formes diverses, lutte pour le développement et la perfection, inspire et implique le progrès spirituel et se manifeste visiblement dans tout en tant que vie.

Quand Je dis "la vie cosmique", Je l'entends dans le sens originel de ce mot, tiré du grec classique, où il exprime comme "une vie universelle comprenant l'univers entier". Car tout ce qui existe doit être basé sur une idée : pourquoi cela a-t-il été créé, quel était son but et quel sera son destin suprême.

Conformément à vos recherches scientifiques et à vos enquêtes régulières, vos scientifiques s'efforcent de retracer tout depuis l'origine, jusqu'aux forces originelles suprêmes les plus simples qui animent tout et le conduisent à sa conclusion. Et donc Je vous révélerai ce moteur suprême, qui est la raison, ou la base, de tout l'existant et qui prépare graduellement tout pour son nouveau développement.

Si vous voyez l'univers entier d'un œil spirituel, croisant le royaume de l'espace éthérique infini avec le pouvoir de la pensée, tout que vous serez capables d'y découvrir serait "des atomes d'éther", ou les constituants les plus subtils des substances matérielles. Cependant, vos instruments, comme vos microscopes, vos électromètres, etc., ne seront jamais capables de les rendre visibles à vos yeux physiques.

Toutes ces particules d'éther les plus fines ont en leur centre une ramification de Mon Esprit, de Mon Être, qui imprime ainsi sur eux la permanence éternelle et la forte envie éternelle pour le développement, la conservation et le progrès.

Dans chaque atome il y a une particule spirituelle de Moi. Autrement dit, existe là, dans votre organisme, quelque chose qui s'étend intérieurement et extérieurement, aux ramifications extrêmes les plus fines de votre système nerveux comme une sensation dans la peau. Étant un principe psychique, elle n'a aucun autre but que de construire, de supporter et de spiritualiser le corps.

De même que votre âme dans la sphère de votre corps est omnisciente à cause du fin fluide des nerfs imprégnant votre corps, et vous entourant même comme une enveloppe vaporeuse d'éther de vie extérieure, il y a aussi dans chaque atome d'éther quelque chose de Moi. Ainsi, comme Je l'ai exposé dans un autre message, il n'y a aucune raison pour que, dans le royaume visible et invisible de Ma création spirituelle et physique, Je ne sois pas omniprésent, voyant et sentant tout ce qui arrive.

Sur cela sont basées la prétendue omniscience et omniprésence que vous possédez aussi dans votre corps. La seule différence repose dans le fait que la vie spirituelle qui est en vous ainsi que dans l'âme et l'esprit construit le physique et le psychique, tandis qu'avec Moi le physique est inapplicable puisque Je ne vois pas de matière, mais seulement du Spirituel, et ceci même quand vous pensez avoir découvert des substances élémentaires.

Bien, pour en revenir aux atomes d'éther, Je dois d'abord vous expliquer la nature de cet atome, sa mission et le but de son existence. Ecoutez :

Selon vos concepts, un atome d'éther est incorporel ou si J'emploie une de vos expressions, une chose impondérable. Cependant, il est quelque chose de séparé, de limité, étant donné qu'il devra de nouveau se dissoudre dans l'état illimité en quelque chose d'autre.

Ainsi, malgré son insignifiance, un tel atome a des dimensions comme un autre corps, ce qui signifie une largeur, une profondeur et une longueur.

Dans cet atome une étincelle de Moi est incluse ; car, puisque Je l'ai créé, il doit contenir quelque chose de Moi et doit pour cette raison posséder seulement Mes attributs. Sa forte envie pour un nouveau développement est inhérente à cela et chaque atome doit différer des autres atomes quantitativement et qualitativement, afin de représenter toutes les substances élémentaires essentielles pour la création de l'univers. Et ainsi s'est développé là entre les atomes, au moyen de l'enveloppe vaporeuse qui les entoure, l'assimilation et l'association, et (comme beaucoup d'insectes font avec leurs antennes) ces enveloppes respectives vaporeuses attirent l'homogène et repoussent l'hétérogène.

De cette manière, les atomes ont formé des molécules et de celles-ci, des cellules et des cristaux. Là ce sont alors développé la chaleur, la lumière et la vie, accélérant ainsi la formation de corps plus grands.

Après la formation des corps cosmiques commença la vie organique et à partir de la vie spirituelle l'effort pour imiter le divin, vers lequel finalement l'étincelle divine inhérente aux atomes les plus petits doit retourner pas à pas à cette place d'où elle était partie.

Il va de soi que, là où Je veux créer des créatures vivantes, J'ai d'abord dû leur donner une place où vivre et une forte envie leur en donnant la possibilité, comme des êtres individuels, au milieu de l'infini entier suivant le cours spirituel qui leur était imparti par la vie.

Cependant, comme vous le savez par beaucoup de Mes messages, mis à part Mon attribut de Créateur, Je suis aussi l'amour personnifié et l'amour consiste seulement dans la création d'autres êtres heureux qui découvriront à leur tour leur propre bonheur et le bonheur dans celui des autres. Donc, Moi en tant que Dieu d'amour J'ai dû créer pour vous des domiciles de bonheur, J'ai dû doter ces êtres, en tant qu'images de Moi, avec les formes qui doivent exprimer cet amour comme leur inhérent divin. Et ainsi, à partir des petites particules d'éther, des mondes ont surgi et, seulement après leur formation matérielle, ont suivi les créatures vivantes, qui représentent toutes certains attributs de Moi. Alors l'homme sur la terre, comme la pierre angulaire de la création matérielle, dans sa mission en tant qu'homme terrestre, doit préparer le pas suivant spirituel comme habitant futur d'un royaume de l'esprit, car il n'y a aucun saut soudain, mais seulement une transition douce d'un niveau au suivant ; et cela implique le progrès graduel dans Mon Royaume.

Ainsi les mondes ont été formés à partir de l'immense réserve amassée dans l'espace d'éther et c'est pourquoi leur mouvement orbital, grâce à la friction générée par leur déplacement, développe la chaleur et la lumière. Cela réveille les atomes les plus petits de leur inertie et, en les forçant à s'amalgamer, les mène sur leurs immenses orbites pendant les longues périodes de temps vers des régions où ce qui est dépensé la plupart du temps par une substance est toujours rempli de nouveau par une nouvelle, la plupart du temps par une qui n'est pas déjà présente dans les constellations précédentes.

L'orbite d'un monde autour d'un autre, la rotation autour de son propre axe ont pour unique but de réveiller et de diffuser la vie au moyen de ces deux mouvements.

Vous voyez, partout cette forte envie de ne rien laisser s'agiter seul. Car tout ce qui possède un poids cherche son point de repos, où il resterait s'il n'était pas toujours menacé soit par la forte envie intérieure de se désagréger soit par les influences du monde extérieur.

Le mouvement est la vie et ce mouvement est le grand mouvement circulaire du monde ou la vibration de la lumière et de la chaleur, doivent contribuer au réveil des objets ou des êtres pour les faire sortir de leur léthargie, en les forçant à un nouveau développement, à une modification, pour qu'aucune chose créée ne soit permanente, mais soit dans l'obligation de progresser en changeant constamment.

Ainsi les millions de millions de soleils et de mondes se sont formés dans le grand et vaste piège de l'éther. Ainsi à présent les comètes, en tant que premiers commencements de systèmes cosmiques entiers, se forment et orbitent dans les longues traces elliptiques autour de leur grand soleil central dont elles ont été expulsées. Et donc le royaume apparemment matériel porte en lui le germe pour un nouveau développement, jusqu'à devenir des mondes, qui bien qu'immenses peuvent, après avoir achevé leur cycle et avoir tout spiritualisé et raffiné en eux, entrer dans d'autres unions. Ainsi ils forment naturellement les globes du monde d'un ordre plus haut, et aussi des demeures pour des êtres spirituellement plus hauts.

De niveau en niveau la matière développe la vie qui réside en elle, avant qu'elle ne puisse aussi faire la transition du dur visible vers le plus subtil et le plus éthérique. Ainsi donc des êtres de chaque sorte se développent, doivent se perfectionner graduellement, parce que leur demeure doit se conformer à leur condition spirituelle.

Comme Je l'ai dit une fois : "Dans la maison de Mon Père il y a de nombreuses demeures." Je le répète maintenant : oui, il y a vraiment beaucoup de demeures ou des domiciles spirituels, où les êtres aussi spirituels aimeront ces béatitudes qui seront conformes à leur propre constitution spirituelle. Ces béatitudes sont d'une telle nature et d'un arrangement tel que, en dehors du plaisir permanent, les êtres pourront aussi avoir la connaissance anticipée d'un bonheur plus grand et de domiciles spirituels plus purs. Car là où Je suis, aucun arrêt n'est possible parce que quelque chose de toujours plus grand attire à Moi et ouvre de plus en plus de perspectives, puisque Je suis infini et que Mon monde doit porter ce même caractère.

Donc vous voyez la vie cosmique commence dans l'atome d'éther le plus petit, puis en luttant vers le haut à partir de la matière insensible jusqu'à l'esprit d'un ange qui possède la conscience spirituelle de soi-même, et qui, d'un seul coup d’œil embrassant tout le monde matériel, est capable de saisir Mes idées et possède la force pour les effectuer.

Ainsi ces îles cosmiques existent comme "des globes-coquille", dont il y a un nombre incalculable, et tous, comme un tout séparé, doivent passer à maintes reprises, par le biais de leur processus de développement, dans le grand tout.

Ainsi ces grands mondes existent avec leurs êtres créés qui leur sont analogues. Votre fantaisie est inadéquate pour comprendre la distance et l'ampleur de ces mondes. Tous, quoique séparés l'un de l'autre par de grandes distances, se déplacent indépendamment dans le grand espace de l'éther, afin de développer et de perfectionner les êtres et les habitants vivant sur eux pour des buts futurs. Aussi aride qu'il soit, ce royaume matériel amène vers son but, seulement la partie spirituelle de plus grande splendeur qui peut sortir de l'existant.

L'Ecriture sainte dit : "Pour Moi mille ans est comme un jour!" Mais Je vous dis : "Des millions d'années sont pour Moi seulement comme un instant, car des mondes matériels innombrables orbitent dans l'immensité de la création. On ne peut pas compter les millions d'années qui ont passé avant que ces mondes n'aient pris forme, aient formé leurs planètes et leurs comètes et se soient suffisamment perfectionné pour devenir des domiciles pour des êtres dotés de sens.

Les années de vos vies, la révolution de votre terre autour du soleil, tout le temps durant lequel votre système solaire tourne autour de son point central, tout cela représente moins d'une seconde sur la grande horloge cosmique sur laquelle la durée ou l'existence de Ma création cosmique est enregistrée.

De là votre stupéfaction et admiration quand vous regardez Ma création, parce que votre entendement s'applique à une trop petite échelle pour juger ou mesurer la création d'un Dieu infini.

Il y a des systèmes solaires et des globes-coquille entiers, dont la lumière met des millions d'années pour vous atteindre. Que connaissez-vous de ces mondes, combien grands doivent-ils être pour n'être juste visibles à vous que comme la plus minuscule étoile. Où est votre arithmétique capable de saisir ou d'expliquer clairement ces distances dans des chiffres, que votre fantaisie n'oserait imaginer ni ne serait capable d'apprécier l'ampleur de tels mondes !

Et pourtant, Mes enfants, ces mondes ne sont pas les dernières bornes de frontière de Ma création. Loin au-delà de ces mondes éloignés il y a toujours d'autres systèmes cosmiques, dont les rayons lointains sont si éloignés que votre terre et votre soleil n'existeront plus avant qu'un clair rayon en provenance de ces mondes n'atteigne l'espace où une fois votre système solaire orbitait.

Elevez-vous et saisissez cette ampleur du monde matériel. Appropriez-vous le concept de l'omnipotence qui a créé cela avec peu de moyens, à savoir seulement l'attraction et la répulsion, la lumière et la chaleur. Comprenez ce Seigneur et ce Créateur, dans les yeux duquel votre soleil avec toutes ses planètes et ses comètes apparaît seulement comme un point. Ne serait-Il pas ce qu'Il est vraiment, à savoir un Père pour Ses enfants, qui aurait laissé, il y a longtemps, une génération comme la vôtre en venir à la ruine, laquelle, après tout ce qu'Il a fait pour elle, se comporterait d'une façon si indisciplinée et si indocile envers Lui. Comprenez cet Amour, qui, comme Il l'a une fois dit, "Le soleil ne se lève-t-il pas chaque jour sur le bon aussi bien que sur le mauvais," et que, malgré toutes les aberrations et le dénigrement du divin, chaque seconde l'humanité reçoit des millions de grâces !

Comprenez ce Dieu, qui est une fois descendu du ciel, dans la forme humaine, vers vous faibles êtres créés, et vous a laissé des préceptes d'amour, de tolérance, de pardon. Imprégnez-vous par la pensée de Sa grandeur, de Sa force, de Sa création infinie. Comprenez en même temps ce que cela signifie que Lui, ce Créateur infini et Seigneur, ne veuille pas vous laisser ressentir Ses attributs qui vous accableraient, mais veuille seulement être votre Père, votre guide d'amour et qui, même maintenant, a été depuis assez longtemps en contact direct avec vous, essayant de vous tirer à Lui, en vous expliquant et en vous révélant tous les secrets de Son Moi, de Sa création. Et cela seulement pour que vous puissiez apprendre à l'aimer et que vous trouviez votre chemin spirituel plus facilement, chemin qui est tracé pour tous ceux qui ont été créés par Lui et à travers Lui.

Si vous considérez tout cela et quand, aux heures calmes, vous voulez élever vos cœurs vers Lui, efforcez-vous pour cela d'être digne de Lui et de vous. C'est seulement de cette façon que vous pourrez vous attendre à ce qu'Il vous accorde vos prières. Car "Il est un Esprit et celui qui veut l'adorer, doit l'adorer en esprit et en vérité."

Voila plus de mille ans que J'ai prononcé ces mots et vous ne les comprenez pas encore, vous êtes devenus absorbés dans des soucis temporels et vous Me demandez des choses sans signification. Vous oubliez totalement que vous, en tant que Ma progéniture et futurs participants aux béatitudes spirituelles, vous avez d'autres missions plus hautes et des buts suprêmes plus exaltants qu'adhérer aux choses passagères de cette vie terrestre et chercher votre salut entier en elles.

C'est pourquoi vous avez des déceptions, des aspirations qui ne se réalisent pas, car vous n'avez jamais compris Moi ou Mon monde, vous n'avez jamais compris que J'ai des intentions différentes vous concernant, et que nécessairement vous devez souvent être conduit contrairement à vos désirs, puisque vous considérez souvent des sujets sans importance comme des objets de première nécessité.

Malgré tous les messages que Je vous ai donnés jusqu'ici, vous ne savez pas encore ce que signifie "vivre spirituellement", ce que signifie "la vie cosmique".

Cette vie universelle, qui est la loi fondamentale de la création entière, où chaque "pourquoi" trouve sa raison, vous ne la connaissez pas !

Si vous pouviez complètement comprendre ces grandes lois, vous comprendriez beaucoup plus facilement qu'aucune créature ne peut y échapper et chaque fois que l'une d'entre elles les ignore, la punition doit nécessairement suivre. Tant que vous êtes incapables de vous intéresser à des idées grandes et profondes, vous persévérerez dans le sol de cette petite terre, avec seulement un petit horizon à parcourir, qui ne s'étend pas au-delà de votre sphère intérieure.

C'est le pourquoi de Mes messages, Mes remontrances, Mes explications. C'est pourquoi Mes révélations diversifiées, quant au comment des grandes choses, ne peuvent seulement qu'être réalisées au travers des petites, de sorte que, en suivant Mon exemple, vous puissiez aussi devenir petits dans votre vie terrestre pour, ensuite, devenir grands spirituellement et vous élever. Alors vous monterez en flèche jusqu'à cette hauteur du concept "d'homme", où dans toute la clarté et la tranquillité vous comprendrez, au travers des lois cosmiques, les processus liés au développement du monde matériel. Vous apprendrez aussi à clairement reconnaître que même ces lois, spirituelles et infinies, valables pour le monde matériel, trouvent leur point culminant seulement dans la perfection spirituelle. Et ainsi seulement vous pourrez, en progressant point par point, vous rapprocher toujours de Moi, et reconnaître qui Je suis en tant que Créateur!

Ainsi, l'amour s'implique lui-même quand, basé sur le respect, il est la conséquence naturelle de ce dernier. Cette fois Je vous ai appris à reconnaître le Maître par Ses travaux, vous pouvez comprendre quels attributs doivent l'orner et pourquoi, avec une telle force, tant de bonté et d'amour sont toujours répandus !

Prenez de nouveau ce message de Ma main. C'est la main du Père, qui veut vous tirer jusqu'à Lui. Ne la méprisez pas, car si vous le faisiez, c'est seulement vous qui en viendrez au chagrin. Amen.

Publié dans LA VIE COSMIQUE

Commenter cet article